Valérie Di Daniel
La Présence, çà s'apprend !
Méditation & pratiques de pleine conscience

S'ENRACINER DANS LA PRESENCE

05 Août 2022 Valérie DI DANIEL

Si vous étiez un instrument, lequel seriez-vous et pourquoi ?

Cette question, il m'arrive de la poser au début d'un atelier ou d'un stage.

J'ai enseigné le chant et l'expression corporelle libre pendant plus de 15 ans. Mon travail a très vite pris une orientation thérapeutique. Il fallait aider à dénouer les blocages, faciliter l'ancrage et la circulation de l'énergie, canaliser le souffle, ressentir le corps de l'intérieur, faciliter l'émission de sons vocaux, les accorder, tout cela pour que le chant spontané se libère. Et quand cela se produisait, alors c'était fabuleux à voir et à entendre. Quel émerveillement ce moment de rencontre avec soi, avec sa mélodie intérieure ! Elle se mettait au monde, parce que, l'espace d'un instant, il n'y avait plus aucune entrave dans le corps, le coeur et l'esprit. Tout était à l'unisson pour que le chant, qui attendait dedans, jaillisse !

Pour que ce petit miracle se produise, les chanteurs traversaient plusieurs étapes. Tout d'abord, il fallait qu'ils déposent en conscience "leur sac" - de préoccupations, de soucis - de bavardage intérieur - avant d'aller s'installer dans la salle. Ce petit rituel leur permettait d'alléger le corps et l'esprit, d'arriver comme neuf pour se donner la chance de pouvoir s'ouvrir à l'inconnu qui allait se présenter et à son mystère. Ensuite, ils "chauffaient l'instrument" par une série d'exercices corporels, respiratoires et vocaux pour l'accorder, l'aligner et permettre que "le canal s'ouvre". Puis, venait le temps de la connexion. A cette étape, le chanteur comme tout le groupe, moi y compris, étions suspendus, totalement à l'écoute, vigilants pour être prêts à cueillir ce qui allait venir. Ce moment là, c'était un mélange de concentration, d'attention au subtil et d'écoute silencieuse qui durait le temps nécessaire. Alors, les conditions étant réunies et la voie bien ouverte, le chant intérieur finissait par se libérer. Le chanteur était toujours surpris et souvent ému par la naissance de cette mélodie - celle de son être, de son âme - qui s'exprimait depuis la profondeur de lui-même. Impossible de refaire deux fois la même expérience. A chaque fois, c'était unique.

Pour faire ce voyage vers soi, les chanteurs avaient besoin d'avoir une direction, un cadre, des repères et d'être guidé par quelqu'un qui connaissait bien le chemin.

Quelques années plus tard, lorsque j'ai commencé à pratiquer quotidiennement la méditation de pleine conscience et la connexion à la Présence, j'ai trouvé le cheminement très similaire. Je devais passer par ces mêmes étapes, par une préparation en quelque sorte, mais cette fois uniquement pour l'esprit, car le corps lui restait immobile. La finalité était aussi un peu différente. Je n'attendais pas que quelque chose surgisse et l'attitude silencieuse m'ouvrait simplement à une dimension spacieuse et vibrante. Parfois quelque chose se présentait, une image, une compréhension, une fulgurance et tout de suite après un sourire de reconnaissance et de plénitude. C'était la vie qui s'exprimait et qui m'apprenait au sujet de ma vraie nature, tandis que le mental s'était retiré !

L'être humain est une totalité, un être spirituel incarné dans un corps physique doté d'intelligence et de conscience, mais nous sommes réellement limités pour en parler. C'est en l'expérimentant que nous parvenons à le comprendre véritablement. Pour outiller malgré tout un début de réflexion sur le sujet, on pourrait s'accorder sur le fait que nous sommes constitué d'éléments physiques, émotionnels et spirituels - au sens large de l'esprit - et pour simplifier, je les ai nommé corps-coeur-esprit.

La vie, l'énergie de vie, traverse corps-coeur-esprit continuellement, plus ou moins intensément, car parfois la porte est fermée et même bien fermée. Grâce à la Présence, à la conscience en action et à la patience, nous pouvons défaire ces noeuds. Le courant d'énergie vitale se remet alors à couler librement, sans obstacles, nourrissant et animant l'être humain et tout ce qui l'entoure.

J'ai appris très tôt que le corps indique toujours la marche à suivre et qu'il induit le geste approprié là où il est réclamé. Encore faut-il que quelqu'un soit là pour l'écouter, le voir, le ressentir. Quelle partie de nous sait faire cela ? Et quelle part de nous sait comment accompagner cette mise en mouvement de l'énergie de vie, lorsqu'elle est bloquée par le stress ou l'anxiété ?

Pour entamer cette démarche intérieure, j'ai conçu le stage : S'enraciner dans la Présence. Il se déroule en ligne et en présentiel et j'anime toutes les rencontres en direct. Les participants expérimentent différentes pratiques pour aligner corps-coeur-esprit, élargir leur conscience de ces trois dimensions et vérifier par eux-mêmes les bienfaits d'un alignement dans la Présence.

STAGE : S'ENRACINER DANS LA PRESENCE
(mieux gérer le stress et l'anxiété)

Du 4 octobre au 6 décembre 2022

PRINCIPAUX CONTENUS DU STAGE

Séances 1 à 3 : La pleine conscience, pleine présence, le corps

● Développer une conscience corporelle : les postures, les perceptions, les sensations, la respiration

Séances 4 à 6 : Le stress, les émotions et les pensées

● Développer une conscience du rapport à soi, face aux difficultés et aux états difficiles

Séances 7 à 9 : Les interactions et le retour à l’équilibre

● Développer une conscience relationnelle dans son rapport aux autres et aux situations, bilan du stage

Un entretien individuel préalable par zoom ou par téléphone précède toute inscription.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion