se SENTIR EXISTER !

 

Notre écologie intérieure

Nous sommes si souvent à l’extérieur de nous-mêmes que sans nous en rendre compte, nous nous déconnectons de notre essence. La plupart des personnes n’en n’ont pas conscience ou bien elles ne le repèrent pas assez tôt. De ce fait, elles se retrouvent fréquemment prises dans les filets du trouble, de l’agitation, de la pression ou de la confusion et subissent les effets indésirables et dommageables, de cette déconnexion de soi pour la santé du corps et de l’esprit. Mais faute de savoir comment gérer la situation, elles finissent par accepter ces états internes inconfortables et parfois souffrants. Elles ne savent pas qu’il existe une autre manière de fonctionner, plus respectueuse de leur dimension biologique, de ce qu’elles sont profondément et de la nécessité de vivre dans l’unité corps-esprit. 

Pourtant, chacun de nous à déjà vécu ces moments où l’on est totalement présent, à la fois connecté à soi et à ce qui se trouve là, juste dans l’instant. Comme moi, vous savez que la profondeur et la fraîcheur de cette connexion, rend l’expérience tout simplement merveilleuse et que l’on se sent vraiment bien, pleins d’énergie et à sa place ! Seulement voilà, pour la majorité des personnes, cet état semble davantage relever du hasard et du fugace que d’une manière d’être, choisie, cultivée et durable. La connexion vécue, instantanée, éphémère et insaisissable, s’échappe alors et l’on ne sait pas comment s’y prendre pour la retrouver, jusqu’à ce qu’elle se représente à nouveau d’elle-même. Mais entre-temps, que se passe-t-il pour nous ? Comment vivons-nous ces temps de déconnexion et de connexion hasardeuse ?

En vivant une journée de pratiques en silence, dans un environnement propice au calme et à la connexion avec la nature, où l’atmosphère de silence est préservée, chacun va pouvoir, en conscience, favoriser cette connexion à soi et à la beauté de l’instant. Être avec soi, c’est aussi apprendre à rencontrer et à accueillir les moments d’inconfort avec tranquillité, se laisser l’espace, le silence et le temps nécessaires pour les comprendre, les dépasser et leur permettre de se transformer.

Lors d’une journée de pleine conscience en silence, toutes les conditions sont créées pour favoriser cette qualité de présence à soi qui permet de :

  • de ralentir pour pouvoir goûter chaque moment intensément,
  • aller se rencontrer, se défaire du superflu pour contacter l’essentiel,
  • recontacter son unité, se sentir exister, grâce au silence intérieur et extérieur,
  • s’autoriser à être pleinement soi-même, tout en étant avec les autres.

 

Le silence : une source guérissante

Les journées de pleine conscience en silence, tout comme les retraites de pleine conscience se déroulent dans des environnements ressourçants. Elles proposent des pratiques et un cadre qui favorisent et soutiennent le silence intérieur ; une précieuse ressource aux nombreuses vertus qui permet notamment de : 

  • se reposer et de se régénérer à tous les étages (physique, émotionnel, nerveux, mental),
  • se sentir profondément exister, 
  • se reconnecter à la présence et à la beauté du vivant, en soi et autour de soi.

Dès que nous nous plaçons dans le silence intérieur, nous accédons à un espace de clarté, de paix et de guérison, pour nous maintenir en bonne santé physique, émotionnelle et mentale. Cette disposition nous aide à nous distancier de l’agitation, de la pression ou de la confusion pour mieux appréhender la réalité d’une situation, de ce que nous vivons et nous repositionner avec justesse : ce sont les bienfaits du silence !

 

Comment se déroule une journée de pratique en silence ?

Tous les participants aux journées en silence s’inscrivent, avant tout, pour faire une pause, ralentir et prendre le temps d’être avec soi. La présence silencieuse des autres est très aidante et permet à chacun de maintenir le silence intérieur tout au long de la journée. Elle nous autorise aussi à être tout simplement nous-même, sans que cela ne pose problème à qui que ce soit. Rien à dire, rien à produire, rien à attendre, juste être là.

On y pratique des exercices pour le corps et l’esprit, comme la marche consciente, les mouvements de yoga et de qi gong, la relaxation, la méditation assise et la méditation du repas. Autant de moments, vécus dans la Présence et le silence, qui nous rapprochent de nous-même et de la vie.

 

Journée de pleine conscience en silenceLa méditation assise
S’arrêter, s’asseoir, revenir à soi,
développer l’attention au souffle, au corps,
harmoniser le corps et l’esprit

 

marche consciente

La marche méditative
Recontacter le plaisir de marcher en conscience, 
et de ses bénéfices neurophysiologiques :
fluidité du souffle, fluidité de l’esprit, lâcher prise

 

méditation du repasLa méditation du repas
Prendre le temps de déguster et
de savourer le contenu de chaque repas,
dans la présence
au ressenti des 5 sens.

 

mouvements en conscienceLes mouvements de Yoga & qi gong
Vivre chaque posture en conscience,
dans la présence aux
sensations, à la respiration
et à la circulation de l’énergie.

 

lE déroulement d’une journée en silence 

Programme journée en silence Ploemeur

 

Venez vivre une journée de pleine conscience, en silence, en Bretagne

Dimanche 6 juin 2021 de 10h à 16 h
 
à l’ESPACE SAGARA VIDYA
de la YOGA SCHOOL BRETAGNE
  20 Boulevard de l’Atlantique, Le Courégant 
56 270 PLOEMEUR  

 

Related posts