Vous vous posez peut-être l’une de ces questions :
– Comment gérer ce mental envahissant ?
– Comment gérer ces émotions qui me submergent ?
– Comment installer plus de sérénité dans ma vie ?
– Comment agir et contribuer au monde ?
Et vous ressentez peut-être, en parallèle, un sentiment d’impatience, voire même d’urgence à trouver des solutions rapides.

Tous ces « comment » appellent une réponse intérieure et révèlent un profond désir de changement. C’est une très bonne nouvelle car c’est une première étape indispensable, essentielle.
Pour qu’une transformation soit possible, il est nécessaire de reconnaître qu’un besoin demande à être pris en compte puis de mettre en perspective ce qui est important. Il devient alors possible de se mettre en action, pour permettre à cette vérité de s’exprimer dans notre vie. C’est le principe de tout apprentissage et de tout processus créatif.

Dans mon domaine d’activité, celui du fonctionnement humain, j’ai toujours été intéressée de croiser mon expérience directe, intuitive et perceptive avec les apports scientifiques. Cette combinaison m’a permis de rendre visible et intelligible, au sens accessible par la raison, ce qui ne l’était, à priori, pas et qui pourtant était bien réel.

Les apports des neurosciences en matière d’apprentissage et de plasticité cérébrale, ainsi que les données recueillies à ce propos, valident l’impact bénéfique de la méditation de pleine conscience. Nous savons désormais qu’il faut au moins 20mn d’une pratique quotidienne, pour que le cerveau établisse une connexion neuronale solide. C’est ce qui permet une mémorisation durable (mémoire à long terme) de la compétence travaillée. De son côté, les données physiologiques nous ont appris qu’un cycle de renouvellement cellulaire compte 21 jours.

C’est donc sur ces bases, que j’ai bâti le programme « Apprendre à méditer 20mn chaque jour, pendant 22 jours ».
Son contenu apporte une première vague de bienfaits, qui touchent au bien-être que procure un retour à soi au quotidien :

  • l’apaisement du mental qui génère de la paix intérieure,
  • la conscience corporelle qui invite à installer de la détente dans le corps, qui conduit à la détente du mental,
  • la conscience posturale qui développe ancrage et solidité.

Et puis, il y a une seconde vague de bénéfices. On commence à identifier les attitudes mentales qui nous desservent pour installer peu à peu de nouvelles postures mentales qui nous renforcent et nous grandissent.

S’engager dans un processus d’apprentissage seul, n’est pas facile. D’autant quand il est question d’apprendre à laisser vivre le soi véritable, non encombré. On a besoin pour cela d’être guidé, pas à pas, d’être soutenu pour faire face aux moments de découragement et de recevoir des précisions à propos des mécanismes d’actions mobilisés, pour lever les freins et incompréhensions.

J’ai vécu personnellement cet entraînement et traversé ce processus de transformation intérieure. J’ai étudié les courants orientaux, occidentaux et scientifiques qui en sont les fondements. C’est cette expérience et ces clés de connaissances que je transmets aujourd’hui, avec beaucoup de joie.

Le programme en ligne « Apprendre à méditer 20mn chaque jour, pendant 22 jours ! » a été conçu pour accompagner ce changement que vous voulez initier. Celui auquel vous aspirez, pour gagner en sérénité et en force intérieures et il s’appuie sur la méditation pour vous y aider.

En cliquant ici, vous aurez accès gratuitement au contenu du webinaire « Méditer au quotidien : un geste de santé globale », donné le 12 février dernier. De quoi, vous fournir des précisions complémentaires sur le sujet et pour suivre la formation, si vous le souhaitez.

Cette formation fait partie du parcours approfondissement, qui se déroule sur une année universitaire.

Seule l’expérience directe permet de valider que le changement s’opère bien en soi.
Ensuite, cette transformation devient visible à l’extérieur.
Le premier changement est donc intérieur et depuis cet endroit il se reflète dans le monde.

A très bientôt à vos côtés sur ce chemin !
Chaleureusement,

Valérie Di Daniel

Related posts

Laissez un commentaires